Articles


Hypnose : comment ça marche
L’Hypnose Ericksonienne, du nom de son inventeur, le psychiatre Milton Hyland Erickson (1901-1980), pour qui « nous avons tous des potentialités dont nous ne sommes pas conscients », se révèle particulièrement populaire et efficace. Loin du stress de la vie quotidienne, cette thérapie, en permettant au sujet de mieux se connaître, offre ainsi un meilleur rapport au monde en général. L’Hypnose Ericksonienne est appelée aussi « Nouvelle Hypnose » pour
Lire la suite
La science n’a plus à rougir de l’hypnose : Antoine Bioy
Depuis une quinzaine d’années, l’hypnose ne semble plus regardée par les psychologues avec la condescendance d’autrefois. Antoine Bioy, Maître de Conférences en psychologie clinique à l’université de Bourgogne et hypnothérapeute au CHU Bicêtre, fait partie de ses défenseurs. Dans Hypnose clinique et principe d’analogie : Fondements d’une pratique psychothérapeutique (co-écrit avec Pascal-Henri Keller, DeBoeck, 2009), il explique en quoi l’usage de la métaphore lui paraît un instrument puissant pour une
Lire la suite
Hypnose Classique & Hypnose de spectacle…
L’Hypnose Classique est l’hypnose de nos grands-pères, celle qui a donné naissance à la “psychothérapie” (nom inventé par Bernheim en 1891 pour désigner le soin par suggestions hypnotiques). Elle fut et reste utilisée de bien des façons, y compris par les hypnotiseurs de music-hall, qui ont eu le mérite de conserver la mémoire de cette forme d’Hypnose, y compris durant ses années creuses (cf. Historique de l’Hypnose). Pourtant l’Hypnose Classique
Lire la suite
L’hypnose modifie l’activité du cerveau
Les effets de l’hypnose ne sont pas purement subjectifs. L’imagerie cérébrale a révélé que cette pratique modifiait l’activité du cerveau. Pierre Rainville, chercheur de l’Université de Montréal, a été le premier à réaliser des expériences dans ce domaine en 1997. Il a analysé l’activité du cerveau d’une vingtaine de sujets hypnotisés qu’il avait soumis à un stimulus douloureux (en maintenant une de leurs mains dans  de l’eau à 47°C). Cette
Lire la suite
Hypnose médicale, un état de conscience au service du corps
L’hypnose n’est pas un pouvoir magique, utilisé par le thérapeute, ou un remède miracle. C’est une expérience individuelle qui permet à chacun de modifier l’état de sa conscience pour, par exemple, soulager ses douleurs. 1. Percevoir le monde autrement « Dormez, je le veux ! », entend-on sur la scène du music-hall. Rien ne pourrait être plus éloigné des consignes actuelles de l’hypnose médicale. Celle-ci sait en effet que l’état
Lire la suite
L’Hypnose a pour but de révéler nos ressources – J.-C. Espinosa
Quel public se forme aujourd’hui à l’hypnose ? La formation à l’hypnose telle qu’elle est conçue par la Confédération francophone d’hypnose et de thérapies brèves ne s’adresse qu’aux soignants. Car si l’image de l’hypnose n’évolue malheureusement pas aux yeux du grand public, c’est en revanche le cas aux yeux du corps médical. De plus en plus de cliniques et d’hôpitaux forment leur personnel à l’hypnose : les médecins, quels que soient leur
Lire la suite
L’hypnose comme processus de changement
L’hypnose n’est pas une médecine parallèle mais une expérience familière à l’homme depuis la nuit des temps. Lorsque j’ai demandé qui avait déjà fait l’expérience d’un état hypnotique, dix personnes ont levé la main dans cette salle. Pourtant tous les enfants se mettent en transe hypnotique légère: leur regard devient alors vague et ils ne réagissent plus quand un de leurs parents passe une main devant les yeux. La transe
Lire la suite
Hypnose
Vous avez sûrement déjà vu des hypnotiseurs psalmodier : « Regardez bien mon pendule, vos paupières se ferment » Le principe est toujours le même : concentrer, par le biais dʼun canal sensoriel (la vision, lʼouïe, etc.), lʼattention sur lʼhypnotiseur, jusquʼà ce que les autres signaux sensoriels de son environnement, tels que lumière ou paroles, reculent à la périphérie de sa conscience. Mais ceci ne dit pas ce quʼest lʼhypnose.
Lire la suite