La soupe de cailloux

Pendant une grande famine du moyen-âge, un homme arriva dans un petit village. On lui dit « Passez votre chemin, Monsieur il n’y a rien à manger ici ». Les habitants cachaient leurs réserves de nourriture et ne voulaient pas les partager.

« Oh, mais je ne demande rien à manger, j’invite tous ceux qui le veulent à manger de la bonne soupe ce soir.»
Et, joignant le geste à la parole, il découvrit un grand chaudron. Il demanda un coup de main pour le sortir de son chariot. Il était incroyablement lourd.

 

« Il y a tout ce qu’il faut là-dedans dit-il, j’ai juste besoin d’eau. » On lui apporta de l’eau et il l’installa au-dessus d’un grand feu. La nouvelle fit bientôt le tour du village. Tout le monde regardait de derrière sa fenêtre.

L’homme demanda: « Savez-vous qui pourrait nous donner un peu de choux? C’est tellement meilleur avec des choux ! »
Un jardinier s’avança: il avait un chou qu’il avait caché. Il le donna volontiers pour avoir autant de soupe qu’il en voulait.

« Maintenant, si nous avions un morceau de bœuf salé, cela ferait une soupe de roi ! »
Le boucher s’exécuta, trouvant un morceau de bœuf salé qu’il avait dans sa réserve.

Oignons, patates, carottes, champignons… Il continua à « améliorer » ainsi sa soupe magique.

Quand vint l’heure de la déguster, elle était délicieuse et tout le monde en eut le ventre plein.

Et l’homme passa au village suivant…